Tous les articles par dans ADMIN

Maison écolo : réussir son projet de A à Z

Maison écolo : réussir son projet de A à Z

La décision de construire une maison entièrement écologique est une décision qui s’accompagne de plusieurs avantages. Mais le souci réside sur le plan de la réalisation, et les gens ne savent pas toujours quoi faire afin de rendre leur maison aussi écologique que possible, aussi nous vous proposons de vous donner des astuces pour cela.

Les matériaux qui composent votre maison

Parmi ce qui est utilisé pour évaluer si une maison est écologique ou non, on peut mentionner le fait que celle-ci ait ou non une faible empreinte carbone. C’est le taux direct ou indirect de CO2 qui a été généré par une maison ou par les éléments qui entrent dans sa composition. En additionnant chaque matériau avec chaque procédure utilisée pour mettre la maison sur pied, on peut arriver à un taux de carbone qui est plus ou moins proche de la réalité.

Pour qu’on puisse considérer une maison comme écologique, il est essentiel que le taux de carbone de celle-ci ne dépasse pas un seuil donné. Pour vous aider à faire cela convenablement, des prestataires sont mis à votre disposition pour vous fournir une assistance aussi efficace que possible. En effet, ils disposent des connaissances requises pour vous permettre de prendre les meilleures décisions en ce qui concerne les éléments qui entrent dans la composition de votre maison.

Les performances énergétiques de votre maison

L’idéal pour une maison est d’être aussi indépendante que possible sur le plan de la consommation d’énergie. Cela signifie qu’il faille qu’elle produise elle-même une partie ou la totalité des ressources dont elle a besoin au quotidien pour fonctionner. Parmi ce qui permet de faire cela, on peut mentionner les panneaux solaires, qui se placent sur votre toiture, et convertissent les rayons du soleil en électricité. C’est cependant un investissement important, et le mieux est de le faire au moment de la construction de la maison elle-même.

Les sources d’énergie renouvelables que vous pouvez utiliser pour votre maison sont nombreuses, mais il faut généralement prévoir un budget assez important afin de réussir à faire la mise en place de ce genre d’éléments chez soi. Il faut bien prendre en compte des éléments comme votre budget initial, mais aussi les possibilités d’assistance financière par le gouvernement. En outre, des aides de toute sorte sont rendues accessibles pour ceux qui en ont besoin.

Confier votre projet à un professionnel

La mise en place de ce genre de dispositif doit se faire avec la plus grande des précautions, et le choix doit se faire en pleine connaissance de cause, et c’est pour cela qu’une assistance en provenance d’un prestataire est essentielle si vous souhaitez faire la mise en place de ce genre de dispositif de la meilleure manière possible.

Ainsi, il vous est conseillé de faire des recherches assez amples pour trouver plusieurs offres intéressantes qu’il vous sera par la suite possible de mettre côte à côte puis de les comparer entre elles. Ce n’est que de cette manière qu’il vous sera possible de trouver une solution viable et efficace pour votre domicile écologique.

L’isolation des maisons d’habitation, une importance vitale d’ordre économique et écologique

L’isolation des maisons d’habitation, une importance vitale d’ordre économique et écologique

Parmi les points essentiels à ne pas négliger dans une maison, l’isolation est la plus capitale. Il s’agit ici de l’une des contraintes relatives au confort des occupants de l’habitation. D’ailleurs, les lois en vigueur stipulent que chaque logement doit d’être équipé d’un système d’isolation conforme pour assurer le bien-être de chaque habitant. En outre, une bonne isolation présente également un élément majeur pouvant procurer un bénéfice en termes d’économie et d’écologie. Suivez dans ce dossier les essentiels à connaitre à propos des bienfaits de l’isolation.

Isolation thermique : un facteur clé pour réduire la consommation d’énergie

Comme nous le savons déjà, l’isolation thermique est impérative dans chaque maison. Il ne s’agit pas simplement d’une obligation d’ordre conventionnel, mais installer une bonne isolation dans l’habitation procure nombre d’avantages pour les occupants. Compte tenu du fait que les déperditions de chaleur se présentent au niveau des murs, de la toiture, des ouvertures et du plancher de la maison, ce sont ces points qu’il faut isoler. À ce titre, aucun de ces endroits ne devrait être mal isolé parce que dans le cas où certaines places ne reçoivent pas une bonne isolation, c’est votre facture qui sera directement affectée à cause de la hausse de la consommation d’énergie. Cette situation est toujours valable à n’importe quelle saison de l’année parce qu’en été aussi l’utilisation excessive du climatiseur engendre également ce type de résultat. Il est donc impératif d’installer un système d’isolation pouvant apporter le confort thermique dans la maison en hiver tout comme en été. Et les matériaux isolants réservés pour cet objectif ne sont pas rares. Il suffit de choisir celui qui s’accordera parfaitement à votre situation et peut répondre correctement à vos exigences.

Isolation pour le respect de l’environnement

Compte tenu du fait que l’utilisation des appareils de chauffage ou d’une climatisation implique le recours à une source d’alimentation, ces appareils rejettent une quantité énorme de gaz carbonique qui pollue l’atmosphère. De ce fait, l’installation d’une bonne isolation est la solution idéale pour minimiser ce genre de phénomène. Avec une isolation correctement effectuée, une maison n’a plus besoin d’un nombre majeur d’appareils de chauffage pour avoir un confort thermique. Ajoutée à cela, l’isolation permet également de minimiser les exploitations forestières ou l’utilisation d’autres ressources naturelles qui peuvent dégrader le bien-être de l’environnement. En d’autres termes, l’isolation est une façon plus ou moins naturelle d’avoir un bon confort dans la maison.

Par ailleurs, il est indispensable de noter que l’installation d’un bon système d’isolation dans un logement est encouragée par l’État parce qu’elle procure un avantage énorme à tout le monde. C’est donc une façon pour les dirigeants de prendre soins de ses sujets, de les aider à dépenser le moins possible et de valoriser le côté écologique dans le pays. Donc, en adoptant un meilleur système d’isolation chez vous, vous mettez en valeur le confort de tous les membres de la famille tout en faisant une bonne action à l’écologie.

Comment faire des économies d’énergie sur votre chauffage ?

Comment faire des économies d’énergie sur votre chauffage ?

Avoir un système de chauffage est toujours avantageux lorsqu’il est bien utilisé. Effectivement, l’utilisation de ce genre d’appareil doit être parfaite afin que vous puissiez faire des économies d’énergie.

Assurez l’isolation de votre habitation

La performance de votre isolation thermique et acoustique aura des conséquences sur votre consommation d’énergie tous les jours. A noter que cela peut concerner toutes les pièces de la maison. N’oubliez pas qu’une isolation parfaite vous offrira de la chaleur en hiver et de l’air frais en été. Ce qui fait que vous aurez toujours du confort peu importe les saisons qui se succéderont.

Pensez aussi à éliminer tous les courants d’air qui pourront laisser entrer les courants d’air dans une pièce. Vous savez bien à quel point ces courants peuvent vous faire un froid de canard. Par conséquent, vous serez obligé d’augmenter la puissance de votre chauffage.

Faire le bon choix de régulation

Choisi en fonction des apports de chaleur de l’appareil, le système de régulation vous permettra d’obtenir la chaleur dont vous aurez besoin au quotidien. Ainsi, vous devriez vous assurer que le thermostat de votre équipement fonctionne bien. Vous pourriez par exemple vous procurer un modèle avec une régulation certifiée AA. En outre, vous ne devez pas oublier que chaque pièce n’aura pas besoin de la même température. De ce fait, il vous est recommandé de choisir la température en fonction de la pièce. Autrement dit, vous devriez être capable de maîtriser le chauffage de chaque pièce afin de faire plus d’économies.

Prenez bien soin de votre équipement

Assurez-vous que l’appareil que vous choisirez dispose des performances nécessaires pour chauffer la maison sans faire beaucoup d’effort. Cela vous évitera de le pousser à fond et augmenter votre facture électrique.

Ajouter à cela, n’oubliez pas de faire l’entretien selon le modèle que vous choisirez. Effectivement, un chauffage bien entretenu ne se détériorera pas facilement et sa consommation n’augmentera pas même plusieurs années après son installation.

Pensez à utiliser des équipements domotiques

Avec des chauffages domotiques, vous aurez l’opportunité de mieux gérer votre chauffage et faire des économies d’énergies. Effectivement, il vous sera possible de régler l’arrêt et l’allumage du système selon vos besoins de chauffage dans la maison. Par conséquent, vous ne risquerez pas d’avoir froid lorsque vous rentrez chez vous vu que le chauffage a déjà fait son travail. Vous ne serez pas non plus obligé de vous lever pour l’éteindre le soir vu qu’il est déjà programmé pour s’arrêter à une heure précise. Avec une telle option, c’est sûr que vous réduirez considérablement votre consommation énergétique. Notez aussi qu’une installation domotique peut être commandée avec un Smartphone ou une tablette. Il suffit d’avoir l’application et tout ira bien.

Quelques réflexes que vous ne devriez pas oublier

Mis à part les points relatifs à l’utilisation du chauffage en question, sachez que certains gestes pourront aussi vous servir à réduire votre consommation d’énergie au quotidien. Vous devriez par exemple fermer les volets ainsi que les rideaux une fois que la nuit arrivera. Vous pourriez aussi aérer les pièces de la maison tout en laissant assez d’espace sur votre système de radiateur. Pensez aussi à le dépoussiérer régulièrement.

Les avantages d’une maison écologique

Les avantages d’une maison écologique

Les maisons écologiques séduisent de plus en plus de particuliers aujourd’hui. Mais quels en sont les avantages ? Les réponses.

Une maison écologique, kézako tout d’abord ?

A la différence d’une maison traditionnelle, une maison écologique (ou maison verte) est réalisée et construite avec des matériaux de construction écologiques, donc plus respectueux de l’environnement. Ces matériaux utilisés se distinguent d’ailleurs par une plus grande longévité. Comme résultat, leur impact environnemental s’étend sur une plus longue période.

Mais une maison verte ne se caractérise pas uniquement par des matériaux plus respectueux de l’environnement. Se différenciant par une isolation adéquate et un éclairage écoénergétique, celle-ci utilise également un système de récupération de la chaleur solaire et d’eau de pluie, des échangeurs de chaleur d’air et d’eau, des appareils ménagers et de chauffage de haute efficacité ainsi que des sources d’énergie renouvelable alternatives.

Opter pour une maison écologique implique ainsi un investissement conséquent. Néanmoins, si l’on tient compte de ses nombreux avantages, une chose est certaine : le jeu en vaut la chandelle.

De bonnes raisons pour vous laisser séduire

Miser pour une maison écologique ? C’est avant tout faire un geste pour l’environnement et la planète. Puisque votre habitation émettra moins de CO2, vous ne pouvez que réduire votre empreinte écologique. C’est vraiment important pour un milieu plus durable et donc, pour les générations futures.

De belle économie d’énergie, telle est également la promesse d’une maison écologique. Habitation. Vous verrez, vos factures d’électricité et de chauffage diminueront drastiquement, et ce, sur le long terme. D’ailleurs, votre facture d’eau diminuera également. En ce temps de crise, que demander de plus ?

En outre, une maison écologique est une maison qui prend soin de votre santé. Un air intérieur de qualité et donc, un intérieur plus sain sera au rendez-vous. Les désagréments liés aux poussières et surtout à l’humidité seront éliminés. Sans oublier que vous pouvez également avoir la garantie d’un confort optimal.

Et s’il y a un détail qu’il faut ne pas oublier, c’est qu’en cas de revente, une maison verte coûtera plus chère qu’une maison classique. Plus chers par rapport aux matériaux industriels, les matériaux écologiques augmentent sa valeur en effet. Il est constaté d’ailleurs qu’une maison verte séduit davantage les futurs acquéreurs et se vend ainsi plus rapidement (C’est tout à fait logique : malgré un prix plus élevé, voire un surcoût initial, désormais, les acheteurs pensent davantage sur le long terme).

Maison écologique : zoom sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre

La construction d’une maison écologique est largement encouragée par l’Etat depuis plusieurs années maintenant. Voilà pourquoi les particuliers se lançant dans ce projet peuvent prétendre à différentes subventions et aides financières. Parmi celles-ci, citons notamment le CITE (crédit d’impôt transition énergétique) à un taux unique de 30 %, le TVA réduit à 5,5 %, les subventions de l’agence nationale de l’habitat (ANAH), les primes énergie ainsi que les aides locales. Ces aides précités vous permettent sans aucun doute d’alléger significativement votre investissement de départ. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner davantage sur celles-ci et les conditions requises quant à leur obtention.

Isolation du plafond : les avantages

Isolation du plafond : les avantages

Le plafond est responsable de près de 30 % des pertes de chaleur dans une maison. Aussi, il s’avère nécessaire d’améliorer l’isolation du plafond. Une maison bien isolée présente de nombreux avantages. Non seulement, les travaux d’isolation du plafond est nécessaires pour des raisons d’économie d’énergie, mais également du confort et d’esthétisme.

De bonnes raisons d’isoler son plafond

Le plafond est l’un des éléments qui laissent échapper la chaleur intérieure. Son isolation est alors indispensable. En effet, plusieurs avantages s’offrent à celui qui fait des travaux d’isolation du plafond lors de la rénovation de sa maison.

D’abord, une maison au plafond bien isolé permet d’économiser de l’énergie. Cette partie ne laisse plus la chaleur intérieure s’échapper par le toit. Ce qui va réduire ses factures de chauffage, la maison maintiendra en effet une température douce. Toujours question financière, les travaux d’isolation permet de bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 30 % de la part de l’État.

L’isolation du plafond améliore aussi le confort thermique de la maison. En été comme en hiver, la pièce affichera des températures parfaitement vivables. De plus, les travaux permettront de réduire les nuisances sonores provenant de l’extérieur (vent, pluie, etc.). Ce n’est pas tout, un plafond isolé rend la maison plus durable. Pour cause, le plafond améliore l’étanchéité de la pièce, en réduisant sa vulnérabilité et optimisant sa résistance aux agressions climatiques et aux insectes.

Isolation du plafond : quid des matériaux isolants ?

Plusieurs isolants peuvent être utilisés pour l’isolation du plafond. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Jusqu’à présent, les isolants minéraux restent les plus prisés en raison de leur meilleur rapport qualité/prix. C’est le cas de la laine de verre et de la laine de roche. Ces deux matériaux offrent une bonne résistance thermique. Ensuite, ils sont très tenaces au feu.

Après les laines minérales, viennent ensuite les isolants naturels. Ils englobent généralement la fibre de bois, le liège expansé, l’ouate de cellulose et bien d’autres encore. Ces matériaux permettent de limiter efficacement les pertes de chaleur par le plafond. De plus, comme ils sont naturels, ces isolants respectent bien l’environnement et ne nuisent pas à la santé.

Enfin, il existe des isolants synthétiques avec le polystyrène extrudé, le polyuréthane et le polystyrène expansé. Ils sont disponibles en panneaux, une forme qui se montre facile à poser. De par sa rigidité, ces isolants sont également excellents en termes d’isolation phonique.

Isolation de toiture : Conseils, avantages et prix

Isolation de toiture : Conseils, avantages et prix

Le toit est un élément très vulnérable aux pertes de chaleur. Il est responsable de près de 30 % de déperditions thermiques dans une maison. À ce titre, l’isolation de toiture est une étape indispensable lors des travaux de rénovation. Mais avant de se lancer, il est nécessaire de suivre certaines règles. Découvrez dans cet article les conseils et les avantages ainsi que le prix de l’isolation de toiture.

Quelques conseils d’isolation de toiture

L’isolation de toiture ne peut pas se faire aveuglement si l’on ne veut pas courir des risques. Pour atteindre un confort thermique optimal, il est nécessaire de bien choisir les matériaux d’isolation pour toiture. Il existe plusieurs types d’isolants sur le marché. Ils sont classés en trois grandes catégories : isolants minéraux, isolants naturels et isolants synthétiques. Pour les militants de l’environnement, ils peuvent choisir entre les différentes fibres naturelles comme la laine boit, l’ouate de cellulose, etc. Ensuite, il est important d’identifier le coefficient d’isolation du matériau utilisé.

Les avantages de l’isolation de toiture

Nombreux sont les avantages d’une bonne isolation de toiture. Quel que soit le type de pose, par l’intérieur ou par l’extérieur, l’isolation permet de créer une enveloppe thermique performante. Elle offre ainsi un confort global au logement. En hiver comme en été, le confort règne encore. Outre le confort, une toiture bien isolée permet de réaliser de belles économies sur ses factures d’électricité. Comme le toit est responsable des pertes de chaleur de près de 30 %, on peut déduire que l’isolation de toiture fait bénéficier jusqu’à 30 % d’énergies. Cela minimisera ainsi la facture de chauffage et d’électricité. Côté environnement, l’isolation de toiture transforme la maison à un habitat écologique. En effet, plus une maison laisse échapper moins de chaleur, plus elle limite l’émission de gaz nocif à la couche d’ozone.

Quid du prix de l’isolation de toiture ?

Le prix de l’isolation de toiture dépend de nombreux éléments. D’abord, les matériaux utilisés. Bien sûr, les isolants ne se valent pas. Les laines naturelles sont plus chères que les laines synthétiques. Ensuite, la pose de l’isolation. Les travaux d’isolation par l’extérieur sont plus onéreux que ceux par l’intérieur. À titre d’exemple, l’isolation de toiture par l’intérieur varie entre 20 à 50 euros par m² contre 40 à 60 euros par m² pour l’isolation extérieure. Mais tout dépend également de la forme de la toiture. Le toit est-il incliné ou plat ?

Isolation : n’oubliez pas la ventilation

Isolation : n’oubliez pas la ventilation

Procéder à l’isolation thermique de notre domicile est une nécessité, dans la mesure où cela nous permet de faire en sorte que la température au sein de notre domicile puisse rester à un seuil viable même quand il fait froid dehors. En outre, on oublie trop souvent de penser à bien laisser l’air circuler quand on isole une maison.

Les principes de l’isolation thermique

Afin de nous assurer qu’une maison est bien isolée sur le plan thermique, il doit être fait en sorte que les différents espaces qui laissent trop facilement la chaleur s’échapper généralement sous forme d’air chaud puissent être contrôlés. On peut par exemple mentionner la toiture, qui est à elle seule la cause de près du tiers des pertes de chaleur dans une maison avec une mauvaise isolation. Pour s’assurer que notre maison est bien isolée, on doit donc se charger de rendre ces éléments imperméables à la circulation de la chaleur, donc de l’air.

C’est la totalité de la maison qui doit subir ce traitement, et quand une maison est parfaitement isolée, non seulement elle rend possible à la chaleur de ne pas s’échapper, mais aussi, elle est isolée sur le plan du bruit. En effet, les isolants utilisés ont également la possibilité de bloquer les vibrations causées par les sons venant du dehors, ce qui vous assure aussi une protection sur ce plan.

La ventilation est souvent délaissée

Lorsque l’air dans une maison y est coincé par une trop bonne isolation, il se met à stagner, et c’est là une mauvaise chose. En effet, quand l’air ne se renouvelle pas assez, il se met à présenter un risque pour la santé de ceux qui le respirent. Ainsi, on se retrouve avec un air trop pauvre en oxygène, et qui pourrait faire beaucoup de mal à nos voies respiratoires. Le principal souci réside dans le fait que l’air stagnant peut aussi être humide, et un air humide est le meilleur environnement possible pour le développement de germes de toute sorte.

Ces germes sont les plus grands vecteurs de maladies qu’on doit craindre au sein d’une maison, aussi il est nécessaire de bien faire attention à ne pas respirer de l’air qui en contient, car cela pourrait vous causer des maladies graves. En outre, un des moyens d’indiquer que votre maison bien isolée n’est pas assez aérée est de remarquer la présence de moisissures sur le toit ou d’autres parties de la maison.

Comment bien aérer votre maison

La chose la plus simple que vous pouvez faire afin d’assurer une bonne circulation de l’air dans votre maison est de vous charger d’ouvrir les volets pendant au moins 15 minutes le matin et le soir. Mais cela n’est pas vraiment suffisant, et il est nécessaire d’installer des systèmes de climatisation pour vous assurer que l’air circule comme il se doit.

Les solutions qui se présentent à vous sur ce plan sont variées, et cela peut aller du simple ventilateur au climatiseur moderne et qui s’accompagne de plusieurs options. Cependant, si vous souhaitez garder la santé, il est essentiel de mettre en place ce genre de dispositif.

Isolation : ne jetez plus l’argent par le toit

Isolation : ne jetez plus l’argent par le toit

L’isolation de notre habitation joue un rôle important dans l’économie sur la facture d’énergie. Les murs, les portes et les fenêtres ou encore le toit, toutes les occasions sont bonnes pour confiner la chaleur et réduire ainsi le chauffage. En plus, vous pouvez accéder au crédit d’impôt de transition Energétique (CITE), sous certaines conditions fixées par la loi, et alléger votre investissement. C’est pourquoi, nous nous intéresserons ici sur l’isolation par le toit qui laissent échapper jusqu’à 30% de la chaleur.

Avantage à isoler sa toiture

Comme mentionné plus haut, les avantages financière en optant pour l’isolation de la toiture n’est pas négligeable. Premièrement pour vos économies d’énergie, le fait que le toit isolé ne donne pas lieu à la perdition de chaleur, l’utilisation de votre chauffage sera plus modérée tant pour par rapport à la puissance que la durée d’utilisation. En fait, l’isolation partielle de la maison n’est que peine perdue, car si vous vous engagez à isoler vos murs et les ouvertures diverses, la chaleur s’échappera quand même du toit. Ainsi, si vous voulez une isolation effective, soyez prêt à le faire à tous les niveaux.

Et puis, l’Etat vous encourage à le faire pour la préservation de l’environnement et aussi pour que la consommation globale d’énergie de l’organisation territoriale ne monte pas en flèche. Vous aurez droit à l’éco prêt à 0% qui est un prêt à taux réduit pour vos travaux, prime énergétique après vos travaux ainsi qu’une TVA à 5.5% au lieu de 10.

Les travaux d’isolation de la toiture

Pour les travaux qui vous attendent, vaut mieux commencer par inspecter l’état de votre toiture. Réparez les dommages du toit et de la charpente. Par la même occasion, éliminer les fuites d’air qui laisse infiltrer les courants d’air quoique ces sources de fuites soient de petite dimension. Pour les boucher, calfeutrez-les à l’aide de silicone, de latex acrylique, du polyuréthane ou encore les mousses en PVC ou en caoutchouc synthétique.

Ce n’est qu’après tout cela que vous pouvez procéder aux travaux d’isolation de votre toit qui peut se faire en intérieur ou à l’extérieur selon votre choix. Ce choix repose notamment sur le budget et aussi sur votre usage de vos combles. Si vous envisagez aménagez votre comble en chambre, il est plus judicieux de faire l’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE), car cela ne réduira pas le volume de votre espace. Par contre, cela nécessite l’enlèvement temporaire de la couverture de toit qui peut être compliqué. Vous pouvez alors faire le chois entre trois technique de l’ITE à savoir le sarking, les caissons chevronnés, et les panneaux sandwich.

Si cette opération de ménager la couverture du toit n’est pas possible, vous pouvez quand même isoler votre toit de l’intérieur en retranchant sur le volume de votre comble aménageable. Dans ce cas, l’isolant de votre choix sera posé sur le plafond du comble. Par contre, si le comble est trop bas pour être aménagé, vous n’avez qu’à étaler l’isolant sur le plancher du comble en question étant donné qu’il ne peut vous être d’aucune utilité, on parle alors de comble perdu.

Isoler le sol sous le carrelage

Isoler le sol sous le carrelage

L’isolation de la maison est une tâche importante, et il est nécessaire de procéder à celle-ci de manière à ce que ce soit bien fait. En outre, isoler votre maison vous fait bénéficier de plusieurs avantages, et vous pourriez être curieux de connaitre les différentes conditions qui se rapportent à la pose de votre isolant sous carrelage.

Pourquoi faire isoler le carrelage du sol ?

Lorsqu’ elles ne sont pas traitées convenablement, les différentes parties de la maison sont susceptibles de causer des déperditions de chaleur. Même si cela ne semble pas évident aux premiers abords, un sol de maison mal isolé peut contribuer à faire perdre une certaine quantité de chaleur à celle-ci. En effet, la chaleur aura tendance à s’échapper d’une maison par tous les moyens qu’elle peut trouver, et souvent, le sol lui propose une voie de sortie assez simple.

Les traitements d’isolation thermique de vos maisons doivent se faire suivant un ordre de priorités, et les éléments à traiter en premier sont le toit et les murs. Si les murs de votre maison ne sont pas bien isolés, il est préférable d’orienter les efforts d’isolation sur cette partie de la maison, de manière à être plus efficaces. Si les murs sont bien isolés, vous pouvez vous charger de renforcer l’isolation de votre sol en carrelage.

Quand faire isoler le carrelage du sol ?

Le cout de cette opération dépend entre autres du moment où vous décidez de faire l’isolation thermique de votre sol. Parmi ce qui vient influencer sur le prix final, il y a celui qu’on doit débourser pour le remplacement du carrelage. On doit en effet remplacer celui-ci en même temps qu’on effectue la mise en place d’une couche d’isolants dans le sol. Aussi, si vous n’avez pas dans vos projets de faire le remplacement de votre carrelage, il n’est pas très intéressant financièrement de faire l’installation d’isolants dans le sol.

Les deux moments qui conviennent pour la pose d’une couche d’isolants en dessous de votre carrelage sont donc celui où vous envisagez de faire un remplacement de la totalité de votre carrelage, et celui où la maison est en cours de construction ou de rénovation complète. Dans ces deux cas, la totalité des dépenses qui se rapportent à la mise en place d’isolants sous le sol est presque entièrement absorbée par les autres couts.

Les étapes de la mise en place d’un isolant pour sol

Il faut poser une bande de désolidarisation pour votre sol avant de vous décider à faire la mise en place de l’isolant lui-même. Parmi les raisons qui viennent expliquer cela, on peut mentionner le fait qu’un contact direct avec les murs, et donc avec l’humidité présente dans le sol, ne vienne user prématurément votre isolant.

Utilisez un treillis qui est soudé pour faire la pose de l’isolant, et placez une couche de ciment par-dessus le tout avant de mettre le carrelage en place. Pour avoir l’assurance que les travaux soient faits de manière convenables, le mieux est encore de confier ceux-ci à un professionnel qui possède toutes les qualités requises.

Faut-il éteindre le chauffe-eau pendant une absence prolongée ?

Faut-il éteindre le chauffe-eau pendant une absence prolongée ?

Le chauffe-eau est un appareil qui joue un rôle d’importance indéniable dans bien des domiciles, aussi il est nécessaire d’en prendre soin. Aussi, à certaines périodes, par exemple quand nous partons en vacances, on pourrait se demander s’il est préférable ou non de laisser le chauffe-eau en marche jusqu’à notre retour.

Dans quel cas laisser le chauffe-eau allumé ?

Le chauffe-eau est un appareil qui fonctionne de manière continue indépendamment du fait que l’eau est utilisée ou non. En revanche, il ne sera plus alimenté en eau si celle présente dans le ballon d’eau chaude n’est pas utilisée, et à la place, il va se charger de garder celui-ci à une température raisonnable. Si votre absence a lieu pour une durée inférieure ou égale à 3jours, il est possible de laisser le chauffe-eau tourner de manière normale.

Les choses peuvent être différentes dans le cas où votre ballon d’eau chaude dispose d’un système anticorrosion. Celui-ci est essentiellement chargé de protéger votre cuve contre des problèmes comme la rouille, et pour qu’ils puissent jouer efficacement leur rôle, il faut que le tout reste en fonctionnement de manière continue. Dépendamment de la nature du système anticorrosion, il se peut que les démarches à suivre ne soient pas les mêmes, mais celles-ci sont normalement expliquées dans la notice qui accompagne l’appareil.

Eteindre le chauffe-eau pour économiser l’énergie

Si votre séjour loin de chez vous dure plus 3 jours, il est impératif de couper votre chauffe-eau pour éviter les dépenses inutiles en électricité. Pour ce faire, les manières de procéder peuvent être différentes, et par exemple, certains modèles sont assez avancés, et disposent d’interfaces de contrôle qui vous permettent de gérer le fonctionnement de votre ballon d’eau chaude en votre absence. Avec ce type de système de contrôle, on peut indiquer à notre chauffe-eau que nous serons absents pendant une durée donnée, et il suffit de spécifier la période pour que celui-ci agisse en conséquence.

Ce mode opératoire est assez pratique, et il est bien suffisant pour assurer une bonne gestion de l’énergie pendant votre absence. Si ce n’est pas le cas, il est question de procéder de manière manuelle ; le plus souvent, votre chauffe-eau est relié à un disjoncteur dédié, et il vous est possible de contrôler le fait qu’il soit en marche ou en arrêt par le biais de ce disjoncteur.

Comment choisir votre chauffe-eau

Il se trouve plusieurs modèles de chauffe-eau sur le marché entre lesquels il vous est possible de vous décider, mais le plus efficace pour pouvoir trouver un modèle qui vous convient est de faire une comparaison de plusieurs modèles de manière à ce que celui qui répond le mieux à vos exigences puisse aisément se démarquer des autres.

Les critères qu’on doit prendre en compte pour ce type de dispositif sont variés, et on peut par exemple mentionner les performances de celui-ci sur le plan de la consommation d’électricité. En outre, de nos jours, l’électricité coute cher, et il est essentiel de faire au mieux des économies sur ce plan afin d’éviter que vos dépenses en énergie ne soient trop élevées en fin de mois.