Les 7 erreurs à éviter quand on rénove soi-même

Les 7 erreurs à éviter quand on rénove soi-même

Les 7 erreurs à éviter quand on rénove soi-même

Rénover soi-même son habitat ? C’est tout à fait possible ! Pour mener à bien le projet, il convient toutefois d’éviter les erreurs très fréquentes.

Erreur n°1 : se lancer dans de gros travaux de rénovation sans savoir ou tenir compte de ses responsabilités légales

C’est l’erreur la plus fréquente. Or, dans le cadre d’une auto-rénovation, vous risquez de payer cher si vous ne connaissez pas ou ne tenez pas compte de vos responsabilités légales. Selon la loi, si vous vous lancez vous-même dans des travaux de rénovation, vous serez considéré comme un constructeur et serez ainsi soumis à la garantie décennale. Aussi, si vous cédez votre maison avant la fin de la 10e année, vous serez tenu de vous charger de la remise en état et de la réparation si le nouveau propriétaire constate des malfaçons.

D’ailleurs, toujours en parlant de vos obligations légales, retenez que pour certains travaux, vous devez obtenir un permis ou encore faire une déclaration préalable.

Erreur n°2 : changer d’avis alors que les travaux sont en cours d’exécution

Avant de vous lancer dans les travaux proprement dits, vous devez avant tout songer à l’organisation de votre logis et surtout à la façon, dont les travaux seront réalisés. En somme, vous devez avoir une idée précise sur le processus de rénovation. Lors de l’exécution des travaux, il n’y aura plus de place aux doutes ! En effet, en changeant d’avis, vous risquez gros si les travaux ont déjà commencé. L’idéal serait de finaliser et de chiffrer le projet. Pensez même à faire des plans. Pour cela, nous vous conseillons fortement de faire recours à des logiciels de plans. Après avoir réalisé le plan, il vous est possible de déterminer les longueurs de tuyaux, câbles et canalisations nécessaires.

Erreur n°3 : ne pas bien préparer le chantier de rénovation

Ne pas bien préparer son chantier de rénovation ? C’est la meilleure façon d’échouer ! Le chantier doit être découpé en plusieurs étapes : démolition, remise en état du gros œuvre et de la toiture, réalisation des saignées, création des accès, préparation de l’électricité et de la plomberie, pose des menuiseries, distribution de l’électricité, etc. Chaque étape doit être planifiée. Vous devez alors déterminer la date d’intervention, le travail à réaliser, les matériaux ainsi que les outils à utiliser. Et pour certains travaux, devez-vous faire appel à un professionnel ou à vos amis où pouvez-vous les effectuer vous-même ? Certes, vous vous demandez dans quelle pièce commencer les travaux. Il n’y a pas de réponse toute faite. Selon la configuration de votre logis, mais aussi de votre situation, vous pouvez commencer par la chambre ou le salon. Procédez tout simplement par ordre de priorité.

Erreur n°4 : négliger la qualité des matériaux

Le choix des matériaux ne doit pas être pris à la légère. En effet, dans le cadre d’une rénovation, les matériaux ne présentent-ils pas un investissement important ? Faites votre achat auprès d’un fournisseur de confiance. Pour éviter une perte de temps et d’argent, dès le départ, investissez dans des matériaux parfaitement adaptés et assurez-vous de leur qualité.

Et faut-il encore rappeler que vous devez prêter une attention toute particulière quant au stockage de vos matériaux ? Ceux-ci doivent être stockés au sec, dans de bonnes conditions, et surtout selon les consignes des fabricants.

Erreur n°5 : Ne pas utiliser des outils des outils de qualité professionnelle

Les outils vous seront indispensables lors de vos travaux de rénovation. Plutôt que de miser pour des outils bas de gamme et premier prix (lesquels sont souvent de mauvaise qualité), pensez à débourser plus et acquérir des outils de qualité professionnels. En effet, en optant pour la qualité, vous éviterez toute mauvaise surprise. Gain de temps et d’efficacité sera également au rendez-vous.

A noter que la location reste la meilleure solution pour les outils que vous n’utilisez que très rarement. Location auprès d’un particulier ou un de loueur professionnel, c’est à vous de voir.

Erreur n°6 : Négliger la sécurité du chantier

Sur un chantier, l’accident peut survenir à tout moment. Négliger la sécurité c’est ainsi augmenter les risques d’accident. Pensez alors à vous équiper correctement : lunettes de protection, casque, gants, chaussures de sécurité antidérapantes, etc. ; restent indispensables.

En outre, au fur et à mesure des travaux, songez toujours à nettoyer le chantier et à le débarrasser des gravats et déchets. Enfin, avant d’intervenir sur le réseau électrique, assurez-vous que le courant est coupé au compteur.

Erreur n°7 : Abandonner les travaux de rénovation dès qu’un imprévu apparaît

Il est fort possible que vous rencontriez des problèmes lors des travaux de rénovation. Eh oui, il y aura certainement des imprévus. Plutôt que tout abandonner, continuez. En fin de compte, vous devez terminer le chantier ! Nous vous conseillons également de prévoir un budget « spécial imprévu » pour pouvoir continuer les travaux.

.

ADMIN

Les commentaires sont fermés.